Dans cet article, je te raconte comment je suis devenue Coach de vie suite à un bore-out professionnel et la relation toxique de trop !

L’été 2018, mon contrat de travail dans une grosse organisation internationale prenait fin. Je venais de passer 10 ans en tant que Chargée de Communication dans des secteurs aux antipodes de ma personnalité.

Au même moment, je stoppais une relation toxique qui menaçait de tout détruire dans ma vie…

Je me décidais enfin à prendre du recul et à m’écouter !

L’arrivée de ma fille m’avait déjà sacrément chamboulée mais j’avais seulement entrouvert la porte de mon intériorité.

A cette période, je n’avais pas l’impression d’avoir raté ma vie !

J’avais fait de longues études, un mariage d’amour, une petite fille en parfaite santé, de sincères et longues amitiés, de multiples voyages aux quatre coins du monde …

dépression

Pourtant au fond de moi, je savais que je ne me respectais pas en restant dans cette situation professionnelle. Je ne me sentais pas à ma place dans l’entreprise, étant loin des comportements égotiques, des jeux de pouvoir, et des enjeux financiers !

Je vivais un état de bore out ou épuisement professionnel, je réalisais des tâches qui n’avaient aucun sens pour moi et je m’ennuyais à mourir. 

Pour pallier à cet ennui, je passais mon temps sur Internet à faire des paniers shopping, ou à surfer sur les réseaux sociaux, comme un zombie.

J’avais l’air très sûre de moi et savais bien jouer le « je vais bien, tout va bien », toujours avec le sourire et dans l’humour (que j’ai gardé évidemment). 

J’étais toujours celle sur qui compter pour un moment de détente. Je ne vivais pas des relations très saines, voir complètement toxiques, tout en étant persuadée de leur sincérité.

Dans tous les domaines de ma vie, je fuyais mes émotions, et ne respectais pas mes besoins de développer ma créativité, d’être en apprentissage, de me sentir en sécurité, de me sentir libre …

peur

J’avais beaucoup de mal à demander de l’aide et à m’exprimer quand je me sentais mal ; je ne me l’autorisais pas vraiment.

J’étais très impulsive et excessive dans le tout ou rien, le noir ou blanc.
Je ne m’accordais pas le droit à l’erreur et étais intransigeante
. Jamais satisfaite de moi, je me comparais souvent aux autres en me disant que je n’étais pas assez compétente, cultivée… J’avais d’ailleurs beaucoup de mal à recevoir des compliments ou marques d’affection, étant toujours dans la méfiance.

En rentrant le soir du travail, comme pour déconnecter encore un peu plus, je pouvais passer des heures à regarder des émissions ou vidéos abrutissantes. 

En bref, je n’étais alignée ni personnellement, ni professionnellement !

Partant de ce constat, je décidais de vivre l’une des plus grandes aventures de ma vie : la rencontre avec moi-même !

rencontre

Mes multiples lectures, prises de consciences, séances de thérapie et rencontres bouleversantes, me menaient à une formation de praticienne en Psychogénéalogie.

Cette expérience commençait à me faire comprendre l’impact que mes croyances et loyautés familiales, avaient pu avoir sur mes choix de vie.
Je découvrais une spiritualité non dogmatique et non religieuse  Ma soif de liberté et ma quête de vérité ne faisait que commencer.

Après ces expériences, ma mission d’être et de vie commençait à se dessiner peu à peu : la posture de coach, semblait correspondre parfaitement à mes valeurs et aspirations profondes.

Guidée par mon cœur et mon intuition, je m’inscrivais alors à une formation de coach en éveil de conscience.
Depuis, beaucoup de chemin parcouru, une transformation intérieure qui s’est accélérée, d’autres formations, expériences et rencontres magiques !

A aucun moment, je ne regrette ce virage dans ma vie !

venenatis, et, felis Praesent Praesent ipsum ante. vel, ut adipiscing quis velit,
Share This